Le Blog de Tous Les Véhicules
Contrôle technique automobile ce qui change en 2022

Contrôle technique automobile ce qui change en 2022

L’industrie automobile évolue et change constamment afin de garder une longueur d’avance sur la concurrence. En 2018, il y a un certain nombre de changements qui auront un impact sur le contrôle technique automobile. Parmi les changements les plus importants, citons les voitures autonomes, l’utilisation croissante des véhicules électriques et les progrès des technologies de fabrication. Ces changements auront un impact significatif sur le contrôle technique automobile et la manière dont les constructeurs exploitent leurs usines.

Qu’est-ce que le contrôle technique automobile ?

Chaque propriétaire de voiture en France est tenu de se soumettre à un contrôle technique de son véhicule une fois tous les 2 ans. Cette inspection vise à s’assurer que le véhicule est sûr et répond à toutes les exigences nécessaires pour circuler sur les routes Française. En 2018, quelques changements sont apportés au processus d’inspection technique.

Le premier changement est que l’inspection sera désormais valide pour deux ans, au lieu d’un. Cela signifie que vous n’aurez pas à subir une inspection chaque année. Le deuxième changement est que les points de contrôle technique seront désormais concentrés dans les grandes villes uniquement. Cela signifie que les résidents des petites villes et villages n’auront plus à parcourir de longues distances pour faire inspecter leur voiture.

Ces changements visent à rendre le processus plus facile et plus pratique pour les propriétaires de voitures. On espère également qu’ils contribueront à réduire les embouteillages dans les grandes villes.

Quels changements en France en 2018 ?

Le plus grand changement dans l’industrie automobile en 2018 est l’introduction d’une nouvelle procédure de test des émissions. La procédure d’essai mondiale harmonisée pour les véhicules légers (WLTP) remplacera le nouveau cycle de conduite européen (NEDC) en tant que norme de mesure des émissions des véhicules. Le WLTP est conçu pour refléter plus précisément les performances des voitures dans des conditions réelles et devrait conduire à des lectures d’émissions plus élevées pour de nombreux véhicules. Cela pourrait entraîner des taxes plus élevées et des limites d’émissions plus strictes pour les constructeurs automobiles.

Un autre changement important entrant en vigueur en 2018 concerne les nouvelles règles régissant l’utilisation du freinage d’urgence autonome (AEB). Les systèmes AEB sont conçus pour prévenir les accidents en freinant automatiquement un véhicule s’il détecte qu’une collision est imminente. Selon les nouvelles règles, toutes les voitures neuves vendues en Europe devront être équipées d’un système AEB, quel que soit leur prix ou leur poids.

Des améliorations en France par rapport à 2017 ?

Le contrôle technique automobile ce qui change en 2018. En France, le nombre de contrôles effectués par la police et les douanes a augmenté, ainsi que le nombre d’amendes infligées. Les contrôles sont plus efficaces et se concentrent sur des domaines clés : les émissions, le bruit et la sécurité.

En 2017, les autorités françaises ont effectué un peu moins de 2 millions de contrôles de véhicules. Ce chiffre est amené à augmenter en 2018, avec un objectif de 2,3 millions de chèques. Une grande partie de ces contrôles portera sur les émissions, le bruit et la sécurité, autant de domaines clés à améliorer selon le gouvernement français.

À la suite de ces contrôles accrus, les automobilistes peuvent s’attendre à faire face à davantage d’amendes en 2018 s’ils ne respectent pas les normes requises. Le gouvernement a déjà annoncé qu’il prévoyait d’imposer 1 million d’amendes supplémentaires cette année par rapport à 2017.

Contrôle technique automobile ce qui change

Le domaine du contrôle technique automobile est en constante évolution avec les dernières avancées technologiques. 2018 n’est pas différent, avec un certain nombre de nouveaux changements et mises à jour entrant en vigueur. Certains de ces changements incluent une utilisation plus répandue des véhicules électriques, des tests d’émissions mis à jour et de nouvelles fonctionnalités de sécurité.

Les véhicules électriques sont de plus en plus courants, de nombreux fabricants les proposant désormais en option. Cet abandon des voitures à essence a conduit à des mises à jour des procédures de test des émissions. Les nouveaux tests sont conçus pour garantir que les véhicules électriques et hybrides répondent aux mêmes normes que les voitures à essence en matière d’émissions.

Les caractéristiques de sécurité deviennent également de plus en plus importantes dans le monde automobile. En réponse à cela, plusieurs nouvelles fonctionnalités de sécurité ont été ajoutées ou mises à jour pour les modèles 2018. Il s’agit notamment des systèmes d’avertissement de sortie de voie, du freinage d’urgence automatique et des caméras de recul.